Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • L’Oiseau de feu est une œuvre composée par Igor Stravinski et créée (dans une chorégraphie de Michel Fokine, des décors et costumes d’Alexandre Golovine et Léon Bakst, sous la direction de Gabriel Pierné) le 25 juin 1910 au Palais Garnier, par la compagnie des Ballets russes de Serge Diaghilev. Ce dernier demande à son chorégraphe, Fokine de puiser directement dans les contes traditionnels russes pour créer un ballet.
    Le dossier documentaire présente des éléments sur l’histoire de L’Oiseau de feu et sur la construction musicale de l’œuvre.
    Sont en outre accessibles la biographie du compositeur ainsi que deux guides d’écoute permettant d’entendre la Danse infernale et la Ronde des princesses, tout en suivant la partition grâce à un curseur.
    (Médiathèque de la Cité de la musique)

  • Corps-instruments imaginés par Mauricio Kagel et Nam June Paik, corps en mouvement chorégraphiés par Oscar Schlemmer et Laurie Anderson, corps-spectacles exhibés par Madonna et David Bowie, corps électriques filmés par Chris Cunningham et Stéphane Sednaoui, corps-machines déshumanisés par Kraftwerk et Björk... C'est à un défilé d'oeuvres d'art, d'éléments scéniques, de costumes, d'instruments de musique, de clips et d'images du corps en scène que nous invite l'exposition Electric Body de la Cité de la musique.
    (http://mediatheque.cite-musique.fr)

  • Opéra-comique en quatre actes de Georges Bizet. Livret d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy d’après la nouvelle de Prosper Mérimée. Créé à l’Opéra Comique le 3 mars 1875.
    L’histoire se déroule à Séville, dans les années 1820, et raconte comment le brigadier Don José devient déserteur et contrebandier par amour pour Carmen, une belle gitane. Eprise de liberté, Carmen le quitte pour rejoindre le toréador Escamillo. Fou de jalousie, Don José l’assassine. Carmen est l’ultime ouvrage de Georges Bizet qui mourut à trente-six ans, quelques semaines après la création controversée de son chef-d'oeuvre.
    (www.opera-comique.com)