Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Le musée d'Orsay présente une armoire à suspendre issue des ateliers russes d'Abramtsevo et créée entre 1890 et 1900. Le domaine d'Abramtsevo, ancien siège d'un cercle littéraire dans les années 1830-1840, situé à soixante-dix kilomètres au nord-est de Moscou, voit sous l'impulsion d'Elizaveta Mamontov, des ateliers créer, dont les ouvriers sont recrutés parmi les paysans de la région. Cette petite armoire à suspendre constitue un bon exemple de la production d'Abramtsevo tant par son mode de construction - assemblage très simple de panneaux - que par le choix de l'essence et son traitement - bois blanc teinté puis ciré -, ou par son décor en bas relief. Plusieurs faces du meuble peuvent être agrandies.
    D'après www.musee-orsay.fr)

  • La villa Kérylos fut construite à Beaulieu-sur-Mer entre 1902 et 1908 par Emmanuel Pontremoli pour l'helléniste Théodore Reinach, à la manière d'une maison antique. L'architecte fut également le concepteur du décor et du mobilier, inspirés par l'Antiquité grecque et romaine, y compris les objets usuels, comme la vaisselle et l'argenterie. Les meubles, pour la plupart en bois exotique, ont été réalisés par l'ébéniste Louis-François Bettenfeld. Cet article de la revue "In Situ" : Revue des patrimoines du ministère de la culture étudie l'ensemble mobilier dont la qualité d'exécution et les formes se rapprochent le plus possible des modèles antiques

  • La famille Giacometti compte cinq artistes : Giovanni, Augusto, Alberto, Diego et Bruno. Alberto et Diego ont toujours été très proches mais la carrière personnelle de Diego débute véritablement à la mort de son frère. Parmi ses œuvres importantes, un ensemble de pièces de mobilier pour le musée Picasso : une lanterne ainsi que plusieurs lustres, torchères, chaises, banquettes et tables basses.
    (D’après Musée Picasso)