Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Les meubles présentés illustrent le passage de l’Art nouveau à l’Art déco autour de 1910, à un moment où se côtoient les derniers acteurs du style précédent, les « constructeurs » et les tenants d’un nouvel art décoratif. Parmi ces novateurs qui annoncent l’Art déco se côtoient deux tendances : les décorateurs, partisans du retour à la tradition et les tenants de la couleur.
    (www.lesartsdecoratifs.fr)

  • <p>La table est un art o&ugrave; se m&ecirc;lent le para&icirc;tre et le spectacle &agrave; travers une c&eacute;r&eacute;monie du service qui a des cons&eacute;quences sur la production des objets de table. &Agrave; travers des exemples concrets et un contact privil&eacute;gi&eacute; avec des objets d'art et d'apparat de diff&eacute;rentes p&eacute;riodes, il est possible d'&eacute;tudier l'histoire de la table, son &eacute;volution jusqu'&agrave; aujourd'hui et de saisir l'&eacute;volution des pratiques et des go&ucirc;ts esth&eacute;tiques. La diversit&eacute; des objets pr&eacute;sents dans ce dossier r&eacute;v&egrave;le l'inventivit&eacute; dont ont fait preuve les manufactures et ateliers pour r&eacute;pondre aux attentes et aux go&ucirc;ts de leurs contemporains et &agrave; leur souhait d'&eacute;blouir leurs invit&eacute;s. (Mus&eacute;e Adrien Dubouch&eacute;)</p>

  • Le luxe éclatant et froid, à peine adouci par la souplesse très maîtrisée des draperies, l’emploi de couleurs vives donnent au style Empire la force impressionnante d’un style lié à une volonté politique. La cohérence de ce nouveau goût, conçu par Percier et Fontaine, s’affirme dans des domaines aussi variés que l’orfèvrerie, la porcelaine et le verre, l’éclairage et le papier peint.
    (www.lesartsdecoratifs.fr)