Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Le Jeu de Paume propose, à l'occasion de l'exposition "Les Américains" en 2009, un portrait filmé du photographe Robert Frank. Ce film retrace l'élaboration du projet "les Américains" et les différentes éditions de ce travail. Robert Frank évoque ses rencontres avec Jack Kerouac notamment et l'évolution de la société américaine dans les années 50.
    Un lien vers le Petit Journal du Jeu de Paume donne accès à un article complet sur l'exposition et Robert Frank. Le portrait filmé enrichi de liens hypertextes et de vidéos associés est également accessible: http://www.jeudepaume.org/scripts/cadreVideoDocumente.php
    (D'après www.jeudepaume.org)

  • <p>3, 2, 1 &hellip;souriez !</p>
    <p>Photographe occasionnel, amateur de photographie ancienne, instagrammeur fr&eacute;n&eacute;tique, collectionneur d&rsquo;appareils&hellip; Ce cours en ligne s&rsquo;adresse &agrave; tous ceux qui s&rsquo;int&eacute;ressent &agrave; la photographie, &agrave; son histoire, &agrave; ses techniques et &agrave; ses grands noms. Il invite aussi chacun &agrave; r&eacute;fl&eacute;chir &agrave; sa pratique, &agrave; s&rsquo;inspirer des grands pour explorer de nouveaux chemins.</p>
    <p>R&eacute;alis&eacute; par la Rmn-Grand Palais et la Fondation Orange, ce MOOC propose, en six s&eacute;quences, de comprendre les aspects techniques et historiques : de l&rsquo;&eacute;volution des proc&eacute;d&eacute;s au rayonnement de la photographie dans la soci&eacute;t&eacute; ; il aborde &eacute;galement les grands mouvements ainsi que les auteurs et les clich&eacute;s qui ont marqu&eacute;s l&rsquo;histoire de la photographie.</p>

  • Archive audiovisuelle disponible sur le site L'Europe des Cultures (INA) consistant en l' extrait de l'émission : 20 heures le journal, diffusé le samedi 24 juillet 2004, d'une durée de 2:5 mn. Ici, le portrait du photographe Martin Parr, invité d'honneur des Rencontres internationales de la photographie d'Arles 2004. Grand collectionneur d'objets kitsch, Martin Parr porte sur le monde un regard caustique et décalé. (Source : INA)