Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • De 1830 et les oeuvres de Daumier aux premières années du XXe s. avec Émile Bourdelle et Joseph Bernard en passant par Carpeaux et Rodin, la sculpture française est présentée dans cette fiche de visite du musée d'Orsay qui décrit techniques et conventions, thèmes et sujets traditionnels ou nouveaux et grands courants artistiques qui ont traversé ce domaine. Chaque cycle donne lieu à une proposition d'activités préliminaires ou prolongeant la visite. Une quinzaine d'oeuvres donnent lieu à commentaire et orientations didactiques, afin de faire découvrir la richesse de la sculpture de cette période et de donner des éléments d'identification d'éléments iconographiques : grands personnages réels, littéraires ou mythologiques, allégories, etc, en en étudiant la représentation.
    (D'après www.musee-orsay.fr)

  • Les petites histoires de l’art de la Réunion des Musées nationaux vous transportent dans le temps… Découvrez le XIXe siècle, siècle de changement : La révolution de 1789 annonce une mutation totale de la société. Les arts suivent cette évolution. Les préoccupations changent, on aborde de nouveaux sujets. L'Académie perd peu à peu de son influence, les courants se multiplient, proposant de nouvelles solutions plastiques.
    (D'après www.rmn.fr)

  • Le peintre Antoine-Jean Gros a peint le courage du général Bonaparte visitant en mars 1799 les soldats malades de la peste à Jaffa, en Syrie. Comme le Christ, Bonaparte impose sa main sur un pestiféré. Cette grande toile du Louvre, présentée avec succès au Salon de 1804, constitue le premier chef-d'oeuvre de la peinture napoléonienne. Si les nus héroïques rappellent l'oeuvre de David, le maître de Gros, le coloris chaud, l'éclairage contrasté et le décor oriental annoncent la peinture romantique.
    (D'après www.louvre.fr)