Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Ce dossier de Pièce (dé)montée (collection du SCEREN-CNDP), édité par le CRDP de l’académie d’Aix-Marseille, en partenariat avec le Théâtre du Gymnase, interroge le mythe de Peter Pan et ses différentes représentations, sur scène ou à l’écran. Il se concentre ensuite sur les défis du spectacle : comment représenter sur scène une multitude de lieux merveilleux avec une économie de moyens ? Comment des acteurs adultes peuvent-ils incarner des enfants ? Des activités prenant appui sur le texte et des entretiens avec l’équipe artistique permettent d’entrer dans le processus de création de ce spectacle.
    (D'après http://crdp.ac-paris.fr/)

  • Avec la création du Freischütz (le franc-tireur) en 1821, l’Allemagne rattrape son retard dans le domaine de l’opéra, forme musicale alors en vogue en Italie et en France. Dans ce conte populaire germanique, tous les ingrédients du fantastique sont là : forêt mystérieuse, concours de chasseurs, jeune fille innocente, solitude, magie noire, faute, pardon…Le dossier montre comment Weber utiliser la palette orchestrale pour traduire toutes les situations. Deux guides d’écoute permettent d’entendre deux extraits de l’Ouverture en suivant la partition avec un curseur. Dans la marge est accessible une biographie du compositeur.

  • Le dossier situe le fantastique dans son contexte littéraire au 19e siècle avant d’approcher le terme sous l’angle orchestral : comment Mozart, Liszt, Roussel, Weber ou plus proche de nous John William vont-ils utiliser les timbres de l’orchestre pour traduire la magie, le surnaturel, l’étrange dans La Flûte enchantée, Mephisto valse, Le Festin de l’araignée, Le Freischütz, Harry Potter.
    Dans la marge de ce dossier sont accessibles les biographies des compositeurs et deux guides d’écoute sur l’Ouverture du Freischütz de Weber qui permettent d’entendre la musique tout en suivant la partition à l’aide d’un curseur.