Une remarque sur cette ressource? Contactez-nous !

Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • <p>&laquo;Richard III est une conclusion.&raquo; C&rsquo;est par ces mots que Thomas Jolly ouvre la note d&rsquo;intention qu&rsquo;il a &eacute;crite pour Richard III. Richard III est en effet le dernier volet de la premi&egrave;re t&eacute;tralogie de William Shakespeare, &agrave; la suite des trois pi&egrave;ces constituant Henry VI. Ainsi cette &laquo;Pi&egrave;ce (d&eacute;)mont&eacute;e&raquo;, parmi les pistes propos&eacute;es pour ce spectacle, s&rsquo;attachera &agrave; aider &agrave; percevoir les &eacute;l&eacute;ments de cette continuit&eacute;, en particulier pour ceux qui n&rsquo;auraient pas vu Henry VI, &agrave; mettre en perspective Richard III dans la suite directe d&rsquo;Henry VI, pour mieux appr&eacute;hender l&rsquo;approche qu&rsquo;en a faite Thomas Jolly tant dans sa lecture des personnages que dans ses choix de mise en sc&egrave;ne et de distribution. (D'apr&egrave;s &laquo;Pi&egrave;ce (d&eacute;)mont&eacute;e&raquo;)</p>
    <p>Au programme de la sp&eacute;cialit&eacute; th&eacute;&acirc;tre - Terminale (2022-2023)</p>

  • <p>Qui n&rsquo;a jamais entendu parler de Moli&egrave;re ? Omnipr&eacute;sent dans les programmes scolaires, l&rsquo;auteur des Pr&eacute;cieuses ridicules, de l&rsquo;Avare, du Malade imaginaire et de Dom Juan est probablement l&rsquo;un des auteurs fran&ccedil;ais les plus lus et reconnus en France et dans le monde... mais aussi l&rsquo;un de ceux qui a fait le plus l&rsquo;objet de l&eacute;gendes, de mythes et de r&eacute;&eacute;critures.</p>
    <p>Un dossier des <em>Essentiels</em> de la BnF pour tout savoir sur Moli&egrave;re.</p>

  • La Bibliothèque municipale de Lyon propose une exposition virtuelle sur les psautiers en français. Le « livre des psaumes », dans la Bible, fait partie d’une longue tradition poétique, mêlant des genres très différents (hymnes, actions de grâce, lamentations, psaumes de sagesse, etc.), liés intimement à la musique. Le christianisme, catholique et protestant, en a donné à partir du XVIe siècle de nombreuses versions en vers dues à des poètes ainsi que des mises en musique.
    (D'après www.bm-lyon.fr)