Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • L’exposition « Vêtements modèles » propose de suivre le parcours de cinq pièces qui ont traversé le temps et les modes. Comment le débardeur ou le bleu de travail, conçus pour habiller des métiers, se sont-ils imposés comme des sources d’inspiration ou comme des « basiques » de l’industrie de la mode ? Pourquoi le kilt et l’espadrille, associés à des géographies bien précises, ont-ils connu une diffusion mondiale jusqu’à être adoptés dansle vestiaire courant ? Quels chemins le jogging emprunte-t-il pour s’affranchir de l’usage sportif et devenir une des images de la culture urbaine ?

  • Cette frise chronologique propose une évolution du costume et de la mode à travers l'étendue et la richesse des collections Mode et Textile du musée des Arts décoratifs : de 1715 à 1914.
    (www.lesartsdecoratifs.fr)

  • En choisissant une couleur – le rouge -, le thème de ce nouvel accrochage s’ouvre à l’ensemble des collections de l'Union centrale des arts décoratifs : arts décoratifs, bijoux, jouets, mode, textile, publicité. Cette présentation permet de montrer avec plus de 400 objets la diversité du fonds et l’importance de cette couleur à travers sa symbolique, son utilisation technique et matérielle. Il s’agit d’évoquer les nombreux domaines où le rouge apparaît de manière incontournable principalement dans notre société et à toutes les époques; il s’agit aussi de souligner l’infinie variété des rouges : alezan, andrinople, bourgogne, cardinal, carmin, cerise, cramoisi, écarlate, magenta, pourpre, rouille, terra cotta, vermillon et bien d’autres...
    (www.lesartsdecoratifs.fr)