Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • L'exposition virtuelle "Corps ornés" réalisée par le musée Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle et le Conseil des musées de Poitou-Charentes, propose de traiter de la fonction identitaire de la parure, que celle-ci passe par le paréo (connu ailleurs comme pagne ou tapa) par des modifications corporelles depuis le percement des oreilles et des lèvres jusqu'aux scarifications, peintures et tatouages, ou par les insignes de pouvoir (religieux et/ou politique).
    (publié le 01/05/2006)
    (www.alienor.org)

  • Reportage vidéo de l'Institut national de recherche archéologique (INRAP).
    Les vestiges exceptionnels d'une enceinte fortifiée néolithique ont été fouillés à Carvin dans le Pas-de-Calais. Cette découverte est d'autant plus remarquable que les vestiges de cette époque sont rares dans la région.
    Visite du site avec Cécile Monchablon, archéologue responsable d'opération, Inrap, Jean-Paul Demoule, professeur de Protohistoire, université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, et Françoise Bostyn, archéologue néolithicienne, Inrap
    © Inrap, Les Films d'Ici - 2008

  • L'exposition "La parole du fleuve - Harpes d'Afrique centrale" de la Cité de la musique, propose un parcours insolite à travers la culture africaine. Des origines de la harpe, en passant par la riche typologie des harpes d'Afrique centrale et leur organologie, l'exposition nous transporte ailleurs. Loin des éternels tambours et percussions, c'est en effet à l'univers mystérieux, intimiste et peu connu de ces instruments que cette exposition, la première de ce type au monde, a préféré s'attacher.
    (http://mediatheque.cite-musique.fr)