Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • À l’occasion de l'exposition «elles@centrepompidou» (2009-2010), l’Ina et le Centre Pompidou, présentent des portraits d’artistes, une sélection d’œuvres majeures exposées dans le Musée et des archives audiovisuelles de l'Ina.
    Le document présente ici un ensemble de 7 éléments : résine et fibre de verre, polyéthylène, fils d'aluminium, de l'artiste Eva Hesse (1970).
    Source : Ina / Centre Pompidou

  • Ce dossier du Centre Pompidou sur l'art conceptuel s’inscrit dans une série: "Un mouvement, une période", dont l'objectif pédagogique est de faciliter l’approche et la compréhension de la création du 20e siècle.
    Le dossier comporte:
    - une présentation générale permettant de définir et de situer le mouvement dans un contexte historique, géographique et esthétique,
    - une sélection des œuvres de Sol Lewitt, Robert Morris, Joseph Kosuth, Stanley Brouwn, Art & Language, Lawrence Weiner parmi les plus représentatives de la collection du Musée, traitées par fiches comportant une notice d’œuvre, une reproduction et une biographie de l’artiste,
    - textes de référence apportant en complément une approche théorique,
    - une chronologie,
    - une bibliographie sélective.
    (http://www.centrepompidou.fr/)

  • Pour nombre de ses réalisations, Picasso s'adapte à ce que le réel lui propose, sans imposer une vision idéalement préétablie. Suivant ce principe, l'assemblage d'objets récupérés représente un mode opératoire privilégié. Le point de départ de l’œuvre est une rencontre hasardeuse avec un objet issu de l'environnement, une suggestion du monde à l'artiste. L'objet trouvé inspire l'ajout d'un autre, l'assemblage des deux en appelle à nouveau un autre, et ainsi de suite. Toute sa vie, Picasso prendra ce parti comme le montre cette œuvre tardive, Petite fille sautant à la corde, de 1950.
    Musée Picasso