Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Thème récurrent des comptines pour enfants, les histoires d’animaux parlent tout aussi bien aux adultes. En musique, on utilise depuis longtemps le règne animal comme source d’inspiration et ce, dans le monde entier. Les compositeurs évoquent les animaux de différentes façons : cri retranscrit dans la mélodie, démarche suggérée par un rythme, rapidité ou souplesse évoquées par la vitesse (tempo) et la virtuosité des instruments... L’animal peut aussi être le sujet de l’histoire racontée en musique, ou du moins l’un des personnages importants. L’auditeur se retrouve alors propulsé dans l’univers des contes et légendes dans lesquels, assez souvent, on se sert des animaux pour parler des hommes.
    (Philharmonie de Paris)

  • Archive audiovisuelle disponible sur le site L'Europe des Cultures (INA) consistant en un extrait de l'émission "Soir 3 journal", diffusé le dimanche 29 avril 2007 d'une durée de 2:31 mn. Ici, reportage sur "L'affaire Makropoulos" , qui fait son entrée dans le répertoire de l'Opéra de Paris. Créé en 1926 par le compositeur tchèque, Léos Janacek, "L'affaire Makropoulos" traite du mythe de la jeunesse éternelle. Le metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski a transposé l'action dans le Hollywood des années Marylin. (Source : INA)

  • L’Oiseau de feu est une œuvre composée par Igor Stravinski et créée (dans une chorégraphie de Michel Fokine, des décors et costumes d’Alexandre Golovine et Léon Bakst, sous la direction de Gabriel Pierné) le 25 juin 1910 au Palais Garnier, par la compagnie des Ballets russes de Serge Diaghilev. Ce dernier demande à son chorégraphe, Fokine de puiser directement dans les contes traditionnels russes pour créer un ballet.
    Le dossier documentaire présente des éléments sur l’histoire de L’Oiseau de feu et sur la construction musicale de l’œuvre.
    Sont en outre accessibles la biographie du compositeur ainsi que deux guides d’écoute permettant d’entendre la Danse infernale et la Ronde des princesses, tout en suivant la partition grâce à un curseur.
    (Médiathèque de la Cité de la musique)