Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • L’Oiseau de feu est une œuvre composée par Igor Stravinski et créée (dans une chorégraphie de Michel Fokine, des décors et costumes d’Alexandre Golovine et Léon Bakst, sous la direction de Gabriel Pierné) le 25 juin 1910 au Palais Garnier, par la compagnie des Ballets russes de Serge Diaghilev. Ce dernier demande à son chorégraphe, Fokine de puiser directement dans les contes traditionnels russes pour créer un ballet.
    Le dossier documentaire présente des éléments sur l’histoire de L’Oiseau de feu et sur la construction musicale de l’œuvre.
    Sont en outre accessibles la biographie du compositeur ainsi que deux guides d’écoute permettant d’entendre la Danse infernale et la Ronde des princesses, tout en suivant la partition grâce à un curseur.
    (Médiathèque de la Cité de la musique)

  • Créée en 1674, Alceste est une tragédie lyrique de J-B Lully et P. Quinault qui adapte la tragédie d’Euripide.
    Après des détails sur la composition, la création et la réception de l’œuvre, le texte de présentation résume l’argument d’Alceste tout en expliquant en quoi son style et ses dimensions reflètent la grandeur de Louis XIV.
    Deux guides d’écoute (« Rondeau pour la gloire » et « Loure pour les pêcheurs », accessibles dans la marge de cette page) permettent de voir une vidéo du concert et de visualiser la forme musicale tout en suivant la partition grâce à un curseur. La biographie du compositeur (elle aussi accessible dans la marge) vient en outre compléter le tout.
    (Cité de la musique)

  • Ce dossier de Cité de la musique aborde Versailles, de son apogée à son déclin, par le biais de la musique. Le règne de Louis XIV installe une vie musicale très riche, touchant chaque moment du quotidien versaillais. Malgré l’action déterminante des reines et des favorites, le XVIIIe s. voit peu à peu Versailles perdre du terrain au profit de Paris, de ses nouvelles institutions musicales et de son nouveau public, essentiellement bourgeois. Lully incarne le Grand siècle versaillais, tandis que Jean-Féry Rebel, compositeur du XVIIIe s., illustre cette époque où Versailles n’est plus une fin en soi. Cinq guides d’écoute permettent de s’immerger dans les sonorités de cette époque : trois de Lully (vidéo), deux de Rebel (audio).
    (Cité de la musique)