Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Opérette de Reynaldo Hahn en trois actes sur un livret de Robert de Flers et Francis de Croisset. Créée au Théâtre des Variétés, le 7 avril 1923.
    Destinée à opposer aux comédies musicales américaines la saveur de l’opérette parisienne, Ciboulette est la première partition légère qu’écrivit Reynaldo Hahn.
    On y suit les tribulations de la jolie maraîchère Ciboulette, décidée à se forger un destin brillant sans sacrifier ses sentiments. Sa quête du bonheur l’amène à croiser toute une galerie de personnages typiques du Paris de la Belle Époque, des plus modestes aux plus distingués.
    (Opéra Comique)

  • Ce livret accompagne le parcours musical du Mupop (2e étage uniquement). Pourquoi la musique populaire touche-t-elle la plus grande partie de la population, quelles que soient les époques ? Et comment se diffuse-t-elle auprès du plus grand nombre ?

  • Ce dossier réalisé par le site "L'Histoire par l'image" présente un tableau d'Edgar Degas, "L'orchestre de l'Opéra". L'étude propose un contexte historique rappelant l'attrait de Degas pour l'opéra et les ballets donnés à l'Opéra Garnier. L'analyse du tableau, conservé au musée d'Orsay, montre comment Degas, grand amateur de musique, a composé son oeuvre en y plaçant ces amis musiciens sans parfois tenir compte de leur place réelle dans l'orchestre. A travers l'interprétation de cette oeuvre, l'intérêt de Degas pour la danse est soulevé ainsi qu'un certain déclin du grand ballet romantique français.
    (d'après www.histoire-image.fr)