Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Opérette de Reynaldo Hahn en trois actes sur un livret de Robert de Flers et Francis de Croisset. Créée au Théâtre des Variétés, le 7 avril 1923.
    Destinée à opposer aux comédies musicales américaines la saveur de l’opérette parisienne, Ciboulette est la première partition légère qu’écrivit Reynaldo Hahn.
    On y suit les tribulations de la jolie maraîchère Ciboulette, décidée à se forger un destin brillant sans sacrifier ses sentiments. Sa quête du bonheur l’amène à croiser toute une galerie de personnages typiques du Paris de la Belle Époque, des plus modestes aux plus distingués.
    (Opéra Comique)

  • Opéra-comique en trois actes d’Emmanuel Chabrier. Texte d’Émile de Najac et Paul Burani. Créé à l’Opéra Comique le 18 mai 1887.
    L’histoire se déroule à Cracovie en 1574 et raconte comment le frère du roi de France, Henri de Valois (le futur Henri III), étant sur le point d’être couronné roi de Pologne, cherche une occasion de s’enfuir pour rentrer en France. Une conspiration de la noblesse polonaise favorise ses desseins et il entreprend de se mêler aux conjurés en se faisant passer pour un seigneur disgracié de sa cour.
    Le dossier, réalisé par l'Opéra Comique, comprend un document replaçant l'oeuvre dans l'histoire, l'argument de la pièce, un dossier pédagogique, des photos et un extrait vidéo du spectacle.
    (www.opera-comique.com)

  • Opéra bouffe en trois actes de Jacques Offenbach. Livret d’Henri Meilhac et de Ludovic Halévy. Créé au Théâtre des Variétés le 10 décembre 1869. Compositeur emblématique du Second Empire, Jacques Offenbach est pour ainsi dire l’inventeur de l’opérette.
    Les Brigands présente un véritable monde à l’envers, qui malmène autant la géographie que les convenances, où le brigandage fait loi et l’armée de la figuration, et où l’argent ne fait même plus le bonheur !
    (d'après www.opera-comique.com)