Une remarque sur cette ressource? Contactez-nous !

Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Ce dossier du Centre Pompidou, intitulé "Futurisme, Rayonnisme, Orphisme - les avant-gardes avant 1914", s’inscrit dans une série: "Un mouvement, une période", dont l'objectif pédagogique est de faciliter l’approche et la compréhension de la création du 20e siècle.
    Le dossier comporte:
    - une présentation générale permettant de définir et de situer le mouvement dans un contexte historique, géographique et esthétique,
    - une sélection des œuvres de Umberto Boccioni, Luigi Russolo, Michel Larionov, Nathalie Gontcharova, Robert Delaunay et Sonia Delaunay, les plus représentatives de la collection du Musée, traitées par fiches comportant une notice d’œuvre, une reproduction et une biographie de l’artiste,
    - deux textes de référence de F.T. Marinetti et Robert Delaunay apportant en complément une approche théorique,
    - une bibliographie sélective.
    (http://www.centrepompidou.fr/)

  • <p>D&eacute;couvrez le "dossier ressources sur l'art" consacr&eacute; &agrave; la naissance de l'art abstrait. <br />Focus th&eacute;matiques sur abstraction et musique, et abstration et t&eacute;l&eacute;pathie, des textes de r&eacute;f&eacute;rences de <span class="text-bold"><span class="text-bold" style="outline: currentcolor none medium;">Kandinsky, Mal&eacute;vitch, Mondrian, Rozanova et une carte mentale pour identifier les sources de l'art abstrait. <br /></span></span></p>

  • Tout au long d'un parcours dans les collections du Centre Pompidou, ce dossier expose comment la représentation du corps traverse le XXe siècle. De la révolution cubiste à l’art brut, en passant par Giacometti et Bacon on assiste à une véritable remise en cause de toute idée de beauté, de vraisemblance et de proportion. Puis disparaissant en tant qu’image, le corps devient perceptible sur la toile comme trace réelle de l’artiste à l’œuvre. Avec le body art, l'art corporel met en jeu le corps devenu lui-même support de l'œuvre. Enfin, la perception, la relation entre l'œuvre et le corps du spectateur devient le sujet principal d'œuvres où l'objet de la représentation a disparu.
    (d'après centrepompidou.fr)