Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • « La BD en classe » a été conçue par le groupe bande dessinée du Syndicat national de l’édition(SNE)pour l’utilisation d’œuvres littéraires et artistiques dans des cadres scolaires et parascolaires. Le premier numéro, dédié au thème des monstres, explore un corpus de vingt bandes dessinées qui permettent de travailler autour des axes du programme scolaire, tels que
    « héros et personnages », « se confronter au merveilleux », « se découvrir dans le rapport
    aux autres » et « le monstre aux limites de l’humain ». Découvrez des pistes pour utiliser des bandes dessinées comme supports à l’apprentissage de la lecture, à l’éducation à l’image, et aux discussions sur des questions civiques et sociétales.
    (d'après Syndicat national de l'édition)

  • Le terme « manga » est composé de deux idéogrammes (ou Kanji) : « man » , qui signifie,
    selon le contexte, l'imprécision ou la légèreté, et « ga » qui désigne la représentation graphique.
    On pourrait donc traduire « manga » par « dessin au trait libre » ou bien esquisse au gré
    de la fantaisie »

  • Les épisodes de la série "La longue vue" proposent une lecture d’ensemble d’un film à travers une de ses caractéristiques les plus prégnantes. Dans épisode, l'enseignant trouvera une analyse de "La Cérémonie" de Claude Chabrol, à travers les différentes utilisations du champ-contrechamp.