Une remarque sur cette ressource? Contactez-nous !

Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • De la campagne d'Égypte à la conquête de l'Algérie en passant par la guerre de libération grecque, de Delacroix à Renoir, cette fiche de visite réalisée par le musée d'Orsay présente cette «préoccupation générale» du XIXe s. Des orientations pédagogiques sont données pour construire une séquence de cours centrée sur une visite qui s'inscrit selon le niveau des élèves dans une démarche de découverte du monde, une réflexion sur le voyage et l'ailleurs et plus largement l'opposition rêve réalité, avec une articulation possible avec l'étude du romantisme littéraire. Des oeuvres de techniques diverses (peinture, sculpture, photographie, plus rarement objets d'art) et de genres variés, relevant de plusieurs courants artistiques, permettent d'approcher l'ensemble des arts visuels de la période 1848-1914 de manière transverse. (D'après www.musee-orsay.fr)

  • En 1832, Eugène Delacroix fait un unique voyage au Maroc et en Algérie. À Alger, il est autorisé à visiter le harem d’un corsaire turc, une révélation qui lui inspire "Femmes d’Alger dans leur appartement", chef-d’œuvre qu’il expose au Salon de 1834 (conservé au musée du Louvre). Cette étude du site "L'Histoire par l'image" y est consacrée. (d'après www.histoire-image.org)

  • Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays s’est forgé son identité. L’exposition du Grand Palais offre un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo. D’autres moins connus en Europe sont également représentés. Le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle. (RMN - Grand Palais)