Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Pour ce parcours à travers la rétrospective Max Beckmann, le Centre Pompidou propose de définir le concept de "peinture d’histoire" et de montrer quelles "solutions esthétiques" Beckmann a trouvées pour rendre compte de son temps. En effet, quoique refusant l’anecdote ou le récit, nul mieux que lui n’a montré la crise sociale et morale de l’Allemagne des années vingt ou dénoncé la monstruosité du nazisme.
    (d'après www.centrepompidou.fr)

  • Découvrez l'exposition du musée du Luxembourg consacrée à Lucas Cranach (1472-1553), l'un des artistes majeurs de la Renaissance germanique. Ce peintre fécond et polyvalent, dont la carrière couvre toute la première moitié du XVIe siècle, est encore méconnu du public français qui n'a pas eu la chance de découvrir récemment l'étendue de son oeuvre. L'exposition contribuera à faire comprendre la place de cet artiste dans l'histoire de l'art et son implication dans la société de son temps, touchée alors par de profonds bouleversements politiques et religieux.
    (d'après Musée du Luxembourg)

  • Ce dossier s’adresse aux enseignants mais aussi aux parents qui souhaiteraient préparer ou prolonger la visite de l’exposition Fantin-Latour à fleur de peau au Musée du Luxembourg (septembre 2016 - février 2017).
    Cette rétrospective permet d’éclairer une œuvre encore mal connue, celle du peintre Henri Fantin-Latour (1836-1904) et d’évoquer, à travers la figure du peintre, un moment très riche de l’histoire de l’art, alors que la modernité (qu’elle soit réaliste, impressionniste ou symboliste) coexiste avec d’autres voies plus ou moins classiques.
    (d'après Musée du Luxembourg)