Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • <p>&laquo; Dans mon &eacute;cole id&eacute;ale de photographie &raquo;, disait Robert Doisneau, &laquo; il y aurait un professeur de bouquet et un professeur de musique. On ne formerait pas des virtuoses du violon, mais on expliquerait le r&ocirc;le de la musique qui donne une lumi&egrave;re sur les civilisations pass&eacute;es, formation compl&eacute;mentaire tr&egrave;s n&eacute;cessaire &raquo;. D&eacute;voiler le sens musical de l&rsquo;imaginaire et de l&rsquo;&oelig;uvre du photographe : voici l&rsquo;ambition de ce dossier, r&eacute;alis&eacute; &agrave; l'occasion de l'exposition de la Philharmonie de Paris sur Doisneau et la musique (2019). (D'apr&egrave;s Philharmonie de Paris)</p>

  • L’agence de coopération régionale champenoise Interbibly propose une exposition réalisée à partir de documents en provenance des bibliothèques et des services d'archives de la région Champagne-Ardenne sur les instruments, l'histoire des harmonies et fanfares, les formations de type municipal, militaire, associatif et corporatif, les fêtes, les lieux, les répertoires musicaux.

  • <p>En 1890, le Caf&eacute;-concert des Ambassadeurs f&ecirc;te ses cinquante ans d&rsquo;existence au milieu des jardins faisant la jonction entre le bas des Champs-&Eacute;lys&eacute;es et l&rsquo;H&ocirc;tel de Crillon. Parmi les artistes et troupes qui occupent les planches de l&rsquo;endroit se distinguent &agrave; cette &eacute;poque les Fanfares Duchemin. L&rsquo;affiche imprim&eacute;e par la maison Ch. L&eacute;vy en 1890 pour le caf&eacute;-concert des Ambassadeurs est des plus classiques pour l&rsquo;&eacute;poque.</p>