Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • <p>C'est quoi la Renaissance&nbsp;? Comment a-t-elle voyag&eacute; dans toute l&rsquo;Europe&nbsp;? Pourquoi La Joconde est-elle un chef-d&rsquo;&oelig;uvre&nbsp;? Et comment sont n&eacute;s les mus&eacute;es&nbsp;? Trois si&egrave;cles de cr&eacute;ation en Occident &agrave; parcourir, des innovations de la Renaissance aux r&eacute;volutions des Lumi&egrave;res&nbsp;!</p>
    <p>4 &eacute;pisodes en micro-learning pour d&eacute;couvrir les arts de la Renaissance (~40min).</p>

  • Dossier issu de l'exposition L'Art dans la pub au Musée de la publicité en 1999.
    Dans sa grande variété, la production publicitaire actuelle fait couramment appel au domaine artistique qu'il s'agisse des processus de création, de l'oeuvre d'art à proprement parler ou de la renommée d'un artiste. De la simple reproduction, aux pastiches les plus élaborés, du jeu de mot au clin d'oeil érudit, il s'agit de savoir ce qui suscite l'intérêt des publicitaires, comment ces oeuvres sont-elles utilisées et à quelle fin ? L'image de l'oeuvre détournée, plagiée, empruntée aux Beaux-Arts ou aux Arts appliqués est-elle ternie par cette utilisation ou devient-elle un moyen de démocratisation, et d'accessibilité à l'oeuvre ?
    Sélection de publicités.
    (www.lesartsdecoratifs.fr)

  • <p>Avec <em>Sentinelles</em>, Jean-Fran&ccedil;ois Sivadier et son &eacute;quipe invitent le public &agrave; r&eacute;fl&eacute;chir &agrave; l&rsquo;art et aux artistes : comment ont-ils choisi cette voie ? Pourquoi ? Quelle conception ont-ils de leur art ? Le spectacle s&rsquo;inspire du roman de Thomas Bernhard, <em>Le Naufrag&eacute;, </em>qui &eacute;voque le sort de trois jeunes pianistes, &eacute;l&egrave;ves du Mozarteum de Salzbourg : deux d&rsquo;entre eux sont des virtuoses, certes, mais le troisi&egrave;me s&rsquo;appelle Glenn Gould et la conscience que les premiers acqui&egrave;rent du g&eacute;nie de leur ami, an&eacute;antit leur carri&egrave;re, voire leur vie.<em> Sentinelles</em> d&eacute;veloppe un propos moins sombre, mais le spectacle s&rsquo;attache &eacute;galement aux ann&eacute;es d&rsquo;apprentissages, l&agrave; o&ugrave; tout se joue : les go&ucirc;ts et les convictions, les ambitions et les projets d&rsquo;avenir, les &eacute;motions et les rivalit&eacute;s. Avec toujours, derri&egrave;re, en filigrane, la figure des &laquo; ma&icirc;tres &raquo;, interpr&egrave;tes, compositeurs, professeurs, tous les mod&egrave;les qui suscitent admiration et v&eacute;n&eacute;ration.</p>