Les ressources suivantes pourraient également vous intéresser…

  • Ce lien (piste 3) vous permet d'écouter le cycle de conférences organisé à l'occasion de l'exposition "La Figuration narrative" qui a eu lieu en 2008 aux Galeries nationales du Grand Palais. Dans la troisième piste d'écoute, Joann Sfar, dessinateur et scénariste de bande dessinée, nous donne son point de vue personnel et critique sur le mouvement de la figuration narrative, pour lequel la bande dessinée a souvent été considérée comme une source d'inspiration.
    (D'après www.rmn.fr)

  • Réalisé à l’occasion de l’exposition coproduite par le Centre Pompidou et la Réunion des musées nationaux, Figuration narrative. Paris 1960-1972, ce dossier propose d’aborder les artistes de la Figuration narrative à partir des collections du Musée national d’art moderne.
    Avec une question pour fil conducteur : en tant qu’image fixe, muette et bidimensionnelle, la peinture montre plus qu’elle ne décrit ; quel rapport l’image peut-elle instaurer avec le récit ? S’adressant en particulier aux enseignants, il a pour objectif de proposer des points de repères et une base de travail pour faciliter l’approche et la compréhension de la création moderne et contemporaine.
    (www.centrepompidou.fr)

  • A l’aube des années 1960, les artistes s’engagent dans une nouvelle voie artistique. Cette fiche pédagogique questionne l’émergence de nouveaux outils et modes de création des années 1950. La question de l’unicité et de l’authenticité de l’œuvre d’art est alors remise en cause et les codes traditionnels de création et d’exposition se transforment. Dès 1913, Marcel Duchamp s’approprie des objets usuels et banals issus de la production industrielle qu’il signe et élève ainsi au rang d’œuvre d’art.Depuis les Ready-made de Marcel Duchamp, les liens entre l’œuvre d’art et l’objet se resserrent. À travers les différentes œuvres de la collection, ce parcours étudie l’un des événements majeurs du XXème siècle : l’affirmation de l’objet et son nouveau rôle dans la création moderne; du détournement à l’art d’assemblage avec pour toile de fond une société en pleine mutation.