Préhistoire

Tête féminine dite "la Dame de Brassempouy" ou "la Dame à la capuche"  - RMN-Grand Palais / Jean-Gilles Berizzi - Saint-Germain-en-Laye, musée d'Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Tête féminine dite "la Dame de Brassempouy" ou "la Dame à la capuche"  - RMN-Grand Palais / Jean-Gilles Berizzi - musée d'Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Le plus ancien visage humain :
Dame de Brassempouy dite « dame à la capuche », ivoire de mammouth, Paléolithique supérieur, vers 21 000 av. J.-C.













 

Statue dite de Aïn Ghazal - Musée du Louvre, RMN-Grand Palais / Raphaël Chipault

Statue dite de Aïn Ghazal - RMN-Grand Palais / Raphaël Chipault - musée du Louvre

Une œuvre néolithique d’un mètre de haut :
Statue de Aïn Ghazal, Jordanie (Amman), Amman et Louvre, Plâtre de gypse à l’origine sur structure végétale, 1m, Néolithique, PPNB, vers 7500 av. J.-C.

Antiquité

Égypte

Séthi Ier et Hathor, tombe de Séthi Ier (vallée des rois) - RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

Séthi Ier et Hathor, tombe de Séthi Ier (vallée des rois) - RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

Vue groupée de l'ensemble des statues de Sepa et de Nesa Photo - Musée du Louvre, RMN-Grand Palais / Christian Larrieu

Vue groupée de l'ensemble des statues de Sepa et de Nesa Photo - Musée du Louvre, RMN-Grand Palais / Christian Larrieu

Les plus anciennes statues grandeur nature d’Égypte :
Statues de Sepa, calcaire avec peinture, Ancien Empire, IIIe dynastie, vers 2700 av. J.-C.

Le relief raffiné du début de l’époque ramesside :
Relief de la tombe de Séthi Ier (1290-1279 av. J.-C.)

 

 

 

 

Mésopotamie

Statue de l'intendant Ebih-Il - Musée du Louvre, RMN-Grand Palais / Raphaël Chipault

Statue de l'intendant Ebih-Il - RMN-Grand Palais / Raphaël Chipault - musée du Louvre

La statuaire votive de type sumérien :
Statue de l'intendant Ebih-il, gypse, coquille et lapis, vers 2400 av. J.-C.

 

Lion Blessé - British Museum

Lion Blessé - British Museum

 

L’art animalier assyrien :
Lion blessé, albâtre , VIIe s. av. J.-C.

 

 

 

 

Grèce

Torse d'athlète du type dit du ""Diadumène" - Musée du Louvre, RMN-Grand Palais / Daniel Lebée / Carine Déambrosis

Torse d'athlète du type dit du "Diadumène" - RMN-Grand Palais / Daniel Lebée / Carine Déambrosis - Musée du Louvre

Le style dédalique et le redémarrage de la statuaire de pierre  en Grèce :
Dame d’Auxerre, calcaire peint à l’origine, 2e moitié du VIIe s. av. J.-C.

L’époque archaïque se caractérise par des statues de jeunes hommes nus et de jeunes femmes vêtues :

Couros de Paros, marbre de Paros, vers 540 av. J.-C.
Couros d’Actium, marbre, vers 550 av. J.-C.

Le déplacement du corps dans l’espace :
Torse du type du "Diadumène" par Polyclète, marbre, vers 440-430 av. J.-C., Aucun original de bronze conservé, connu par des répliques romaines d’époque impériale.

 

Rome

La représentation impériale :
L’empereur Trajan, Marbre, vers 100 av. J.-C. 

Statuedu fleuve Nil, Vatican Museums, Rome - F. Bucher

Statue du fleuve Nil - Vatican Museums, Rome / F. Bucher 

Les représentations de fleuves reprises à l’époque classique :
Le Tibre, Marbre, début du IIe s. ap. J.-C.









 

Diptyque Barberini, début du VIe siècle, Musée du Louvre - Mbzt

Diptyque Barberini, début du VIe siècle - Musée du Louvre / Mbzt

Un ivoire impérial :
Ivoire Barberini, ivoire, début du VIe s.

Moyen Âge

La technique de la sculpture au Moyen Age.

Renaissance des formes et des techniques de l'Antiquité

Charlemagne ou Charles le Chauve
Provenance : cathédrale de Metz. Cheval : Bas-Empire ou 9e s., cavalier : 9e s.

Chefs-d’œuvre de l'Art roman

Moulage du portail de l'église Saint-Pierre-de-Moissac (1er tiers du 12e siècle) - Paris, Cité de l'architecture et du patrimoine - RMN-Grand Palais / René-Gabriel Ojéda

Moulage du portail de l'église Saint-Pierre-de-Moissac (1er tiers du 12e siècle) - RMN-Grand Palais / René-Gabriel Ojéda - Cité de l'architecture et du patrimoine

Tympan du portail méridional de l’église Saint Pierre de Moissac (1110-1130)














 

Tympan de l'abbatiale Sainte-Foy de Conques - Wikimedia commons

Tympan de l'abbatiale Sainte-Foy de Conques - Wikimedia commons

Abbatiale Sainte-Foy de Conques : Chapiteaux et tympan








 

Pilier de saint André par Gilabertus, un des précurseurs de la sculpture gothique - Photothèque Musée des Augustins, Toulouse - Daniel Martin

Pilier de saint André par Gilabertus, un des précurseurs de la sculpture gothique - Photothèque Musée des Augustins, Toulouse - Daniel Martin

Un maitre de la sculpture : Gilabertus, un des précurseurs de la sculpture gothique

 

 

 

 

L’apogée du gothique

Façade intérieure du Palais Jacques-Cœur et tour d'escalier principal - Remi Mathis

Façade intérieure du Palais Jacques-Cœur et tour d'escalier principal - Remi Mathis

Palais Jacques Cœur












 

 

Le tentateur et les Vierges Folles - Cathédrale de Strasbourg, portail sud de droite - Ad Meskens

Le tentateur et les Vierges Folles - Cathédrale de Strasbourg, portail sud de droite - Ad Meskens

Sculptures médiévales de la cathédrale de Strasbourg













 

Tendances du gothique tardif

Statue de l'Ange au Sourire - Cathédrale Notre-Dame de Reims -  Fab5669

Statue de l'Ange au Sourire - Cathédrale Notre-Dame de Reims -  Fab5669

Cathédrale Notre-Dame de Reims (1235/50) : L’ange au sourire

 

 

 

 

 

A l'aube de la Renaissance

Tombeau de Philippe Pot (1428 - 1493), grand sénéchal de Bourgogne - Musée du Louvre - Sailko

Tombeau de Philippe Pot (1428 - 1493), grand sénéchal de Bourgogne - Musée du Louvre - Sailko

Bourgogne - dernier quart du XVe siècle
Tombeau de Philippe Pot (1428 - 1493), grand sénéchal de Bourgogne, entre 1477 et 1483.

Renaissance et temps modernes

Fondements italiens de la sculpture en Europe pour quatre siècles

Porte du Paradis de Ghiberti

Porte du Paradis de Ghiberti

Adam et Ève, détail de la Porte du Paradis de Lorenzo Ghiberti - Thermos

Adam et Ève, détail de la Porte du Paradis de Lorenzo Ghiberti - Thermos

Lorenzo Ghiberti, Porte du Baptistère de Florence dite Porte du Paradis, Scènes de l'Ancien Testament. (1425-1452).
L’ascendance de la Porte de l’Enfer, d’Auguste Rodin.












 

Donatello  (Donato di Niccolo di Betto Bardi) , Saint Jean l'Evangéliste. Provenance : cathédrale Sainte-Marie-des-Fleurs (façade) (Florence) (vers 1386 -1466).

L’Europe du Nord entre gothique et Renaissance

Sainte Marie Madeleine par Grégor Erhart (1470 - 1540) - RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda

Sainte Marie Madeleine par Grégor Erhart (1470 - 1540) - RMN-Grand Palais / René-Gabriel Ojéda - musée du Louvre

Sainte Marie Madeleine par Grégor Erhart (1470 - 1540) - RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda

Sainte Marie Madeleine par Grégor Erhart (1470 - 1540) - RMN-Grand Palais / René-Gabriel Ojéda - musée du Louvre

Gregor Erhart, Sainte Marie-Madeleine (1510).

 

 

 

 

 

 

 

Une nouvelle voie expressive

Jeune esclave par Michel-Ange, pour le tombeau de Jules II, Galleria dell'Accademia de Florence

 Jeune esclave par Michel-Ange, pour le tombeau de Jules II, Galleria dell'Accademia de Florence

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti), L'esclace mourant (1513-1515).

Michel-Ange : l’influence formelle pour Rodin.

 

 

 

 

 

 

La sculpture Renaissance en France

Fontaine des Innocents par Jean Goujon -  JLPC / Wikimedia Commons

Fontaine des Innocents par Jean Goujon -  JLPC / Wikimedia Commons

Jean Goujon, l'un des sculpteurs les plus importants de la Renaissance française, s'inspire de l'Antiquité et de la Renaissance italienne. Son nom est souvent associé à l'architecte Pierre Lescot et à Paris (Fontaine des Innocents, Nymphes - Cour Carrée du Louvre, aile Lescot, Caryatides de la salle des Caryatides du Louvre, etc.) Il adapte ses sculptures (en particulier ses bas-reliefs) à l'architecture dans laquelle elles s'inscrivent.

 

 

 

 

 

La tendance baroque

La Fontaine des Quatre-Fleuves, statue du Gange ( Place Navonne à Rome) - Le Bernin - Carlo Morino

La Fontaine des Quatre-Fleuves, statue du Gange ( Place Navonne à Rome) - Le Bernin - Carlo Morino

Le Bernin (Gian Lorenzo Bernini), souvent appelé le "second Michel-Ange", a été très prolifique à Rome : Place Saint-Pierre, Baldaquin de la basilique Saint-Pierre, Fontaine des quatre fleuves de la Place Navonne, etc.

En France :

Le Cardinal de Richelieu au Louvre

Portrait de Louis XIV au Château de Versailles

 

 

 

La tendance classique

Bassin de Bacchus, Parc de Versailles - Balthazar et Gaspard Marsy, 1672-1675 - Coyau / Wikimedia Commons

Bassin de Bacchus, Parc de Versailles - Balthazar et Gaspard Marsy, 1672-1675 - Coyau / Wikimedia Commons

Lieux de Pouvoirs : Versailles au temps de louis XIV

Apollon servi par les nymphes, par François Girardon et Thomas Regnaudin.

 

 

 

 

Les Lumières : l'invention des "Grands Hommes"

Jean-Baptiste Pigalle, Voltaire nu (1776).

XIXe siècle

La sculpture française au XIXème siècle

Tendance néoclassique

Psyché ranimée par le baiser de l'Amour par Antonio Canova - Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Raphaël Chipault

Psyché ranimée par le baiser de l'Amour par Antonio Canova - RMN-Grand Palais / Raphaël Chipault - musée du Louvre

Antonio Canova, L'Amour et Psyché (vers 1797).














 

Flore ou le Triomphe de Flore, par Jean-Baptiste Carpeaux (1873 - RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Christophe Chavan

Flore ou le Triomphe de Flore, par Jean-Baptiste Carpeaux (1873) - RMN-Grand Palais / Christophe Chavan - musée du Louvre

Jean-Baptiste Carpeaux, Le décor sculpté de l’Opéra Garnier : la « fête impériale », La danse (1865-1869).













 

Réalisme à tendance scientifique et expérimentation formelle

La Petite Danseuse de quatorze ans (1879-1881), Edgar Degas - Musée d'Orsay

La Petite Danseuse de quatorze ans (1879-1881), Edgar Degas - Musée d'Orsay

Edgar Degas, La petite danseuse de quatorze ans.















 

La porte de l'enfer par Auguste Rodin - Musée Rodin - Till Niermann

La porte de l'enfer par Auguste Rodin - Musée Rodin - Till Niermann

Auguste Rodin, Les œuvres-clés se retrouvent dans La porte de l’enfer (1880-1888).

 

 

 

 

 

 

 

La transition

Antoine Bourdelle, Jules Desbois...

Héraklès tue les oiseaux du lac Stymphale (1923) par Antoine Bourdelle - RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Adrien Didierjean

Héraklès tue les oiseaux du lac Stymphale (1923) par Antoine Bourdelle - RMN-Grand Palais / Adrien Didierjean - musée d'Orsay

Torse de Sisyphe, réalisé par Jules Desbois en 1908, musée des Beaux-Arts de Tours - Agota

Torse de Sisyphe, réalisé par Jules Desbois en 1908, musée des Beaux-Arts de Tours - Agota

XXème siècle

Le début du XXème siècle

La sculpture se libère de la statuaire classique
Le travail de Rodin est reconnu comme fondateur d’un renouveau de la sculpture.
Brancusi réalise ses premières pièces aux volumes épurés.
La Muse endormie, 1910

Les années 10-20

Différents matériaux et objets sont introduits dans les sculptures
Marcel Duchamp réalise ses premières sculptures à partir d’objets manufacturés qu’il présente sans les retoucher : les ready-made.
Fontaine, 1917/1964

Les années 20-30

Les Surréalistes poursuivent le travail de Duchamp mais en collectant des objets trouvés au fort potentiel émotionnel.
Dali, Téléphone-Homard, 1936.

De l'après-guerre aux années 60

En réaction à la guerre, Giacometti commence à réaliser ses sculptures filiformes.
La Cage (première version),1949-1950.

Les artistes Néo-Dada américains (comme par exemple Robert Rauschenberg) et les Nouveaux Réalistes en France, prenant acte des bouleversements socio-économiques des années 50, réalisent des œuvres avec objets de rebus.

Arman, Chopin's Waterloo, 1962 
Jean Tinguely, Baluba, 1961-1962

Claes Oldenburg crée des sculptures qui reproduisent à l’échelle monumentale des objets de consommation, par exemple le hamburger.

Autour de 1965, de nouveaux mouvements d’avant-garde apparaissent tel que le Minimalisme (Judd, Flavin…) qui abolit les frontières entre peinture, sculpture et architecture, l’Art conceptuel (Kosuth, Wiener) où le mot évince l’objet, l’Arte Povera (Merz, Penone…) qui articule la technologie et la nature.

Donald Judd, Untitled (Stack), 1967

Kosuth, One and Three Chairs, 1965

Penone, Respirer l’ombre, 1999

La fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle

La sculpture s’efface au profit des dispositifs et installations.
Nam June Paik, Untitled , 1993


Dans les années 2000, la production de sculptures revient avec l’émergence de l’artiste-entrepreneur.
Koons, Caterpillar Ladder , 2003.

Jeff Koons à Versailles

Evelyne Faivre-Martin, Charles Gaultier-Guibert et Vanessa Morisset, Historiens de l'art