Antiquité

Égypte

Chaise d'apparat avec pieds en forme de pattes de lion - Photo (C) RMN-Grand Palais / Les frères Chuzeville - Musée du Louvre

Chaise d'apparat avec pieds en forme de pattes de lion - RMN-Grand Palais / Les frères Chuzeville - Musée du Louvre

Exemple de mobilier du Nouvel Empire :

Les Égyptiens ont inventé la chaise il y a déjà plus de cinq mille ans.
Chaise (entre 1550 - 1186 av. J.-C.). (étape 5 : Utile et beau à la fois)

L’ « oreiller des anciens égyptiens » :
L'appui-tête ou chevet, (entre 1550 - 1069 av. J.-C.) était très répandu dans l’Égypte ancienne et était considéré comme un oreiller et faisait partie du mobilier funéraire type retrouvé dans les tombeaux.







 

 

Cuiller à fard : femme chargée d'un vase - Photo (C) RMN-Grand Palais / Les frères Chuzeville - Musée du Louvre

Cuiller à fard : femme chargée d'un vase - RMN-Grand Palais / Les frères Chuzeville - Musée du Louvre

Pour les onguents ou pour des offrandes, un objet caractéristique du Nouvel Empire :
Cuillère en forme de jeune fille portant un vase (vers 1350-1250 av. J.-C.).














 

 

Pectoral au nom de Ramsès II, trouvé par Mariette dans la tombe de Khaemouaset à Saqqarah - Photo (C) RMN-Grand Palais / Les frères Chuzeville - Musée du Louvre

Pectoral au nom de Ramsès II, trouvé par Mariette dans la tombe de Khaemouaset à Saqqarah - RMN-Grand Palais / Les frères Chuzeville - Musée du Louvre

Un exemple de cloisonné sur or :
Pectoral au nom de Ramsès II (1279-1213 av. J.-C.).










 

 

Mésopotamie

Le seul ensemble sumérien d’objets d’art : Mobilier des tombes royales d’Ur (vers 2600-2400 av. J.-C.).

Étendard d'Ur, la « face de la Guerre »

Étendard d'Ur, la « face de la Guerre »

The Standard of Ur






 

Queen's Lyre ©Trustees of the British Museum

Queen's Lyre © Trustees of the British Museum

Queen's Lyre
The Ram in a Thicket











 

 

Grèce

Couronne de feuilles et baies de laurier - RMN-Grand Palais / Christian Larrieu - Musée du Louvre

L’orfèvrerie grecque :
Couronne de feuilles et de baies de laurier (IVe s. av. J.-C.).











 

 

Rome

Trésor de Boscoreale : gobelets aux squelettes - Photo (C) RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski- Musée du Louvre

Trésor de Boscoreale : gobelets aux squelettes - RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski - Musée du Louvre

Un trésor d’argenterie romaine exceptionnel
Trésor de Boscoreale (fin du Ier s. av. J.-C. - première moitié du Ier siècle ap. J.-C.), coupe à emblema.








 

 

Luigi Valadier - Buste d'Auguste - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola - Musée du Louvre

Luigi Valadier - Buste d'Auguste - RMN-Grand Palais / Martine Beck-Coppola - Musée du Louvre

 

Un exemple de camée antique sur une monture du XVIIIe s.
Camée d’Auguste (Ier siècle ap. J.-C., monture de Luigi Valadier en 1785).

Moyen Âge

Orient pour influences ultérieures

Pyxide au nom d'al-Mughira - Photo (C) Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Hughes Dubois - Musée du Louvre

Pyxide au nom d'al-Mughira - RMN-Grand Palais / Hughes Dubois - Musée du Louvre

Atelier de la cour de Madinat al-Zahra :
Pyxide au nom d'al-Mughira (968 ap. J.-C.).












 

L’émail

Boîte de reliure dite cassette-reliure : la Crucifixion et les symboles des quatre évangélistes - Photo (C) RMN-Grand Palais / image RMN-GP - Musée du Louvre

Boîte de reliure dite cassette-reliure : la Crucifixion et les symboles des quatre évangélistes - RMN-Grand Palais - Musée du Louvre

 

Boîte-reliure (première moitié du XIe siècle).













 

Mobilier d'églises

Vierge et l'Enfant de Jeanne d'Evreux - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola

Vierge et l'Enfant de Jeanne d'Evreux - RMN-Grand Palais / Martine Beck-Coppola - musée du Louvre

Vierge et l'Enfant de Jeanne d'Evreux (détail) - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Martine Beck-Coppola

Vierge et l'Enfant de Jeanne d'Evreux (détail) - RMN-Grand Palais / Martine Beck-Coppola - musée du Louvre

Un reliquaire
Vierge à l'Enfant de Jeanne d'Evreux, entre 1324 et 1339

Un retable
Vierge à l’Enfant entourée de saints, Antonio de Carro, Émilie (Italie), XIVe s.





 

Mobilier civil

Tapisserie de Bayeux - Scène 51 (partielle) - La bataille d'Hastings : chevaliers et archers normands - Myrabella

Tapisserie de Bayeux - Scène 51 (partielle) - La bataille d'Hastings : chevaliers et archers normands - Myrabella

La tapisserie/ les parures textiles :
L’ œuvre textile la plus célèbre et la plus importante de la période : Broderie de Bayeux, XIe s.


 

Tapisserie de laine et de soie : « Le Festin » Pays-Bas du Sud, 1510-1515

Un mobilier typique :
Coffre à peintures, France, XIVe s.

Renaissance et temps modernes

Jean Fouquet autoportrait - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

Jean Fouquet autoportrait - RMN-Grand Palais / Stéphane Maréchalle - musée du Louvre

Premier autoportrait signé/art de l’émail :
Jean FouquetAutoportrait, 1452-1455.

Apôtres des Feuillantines, Attribué à Léonard Limosin, milieu du XVIe s.

Décor intérieur civil avec influence des chantiers royaux :
Paire de portes aux chiffres d'Henri II et de Catherine de Médicis, vers 1557.








 

Aiguière - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Aiguière - RMN-Grand Palais / Jean-Gilles Berizzi - musée du Louvre

Pierre Reymond, Le mois de septembre, les vendanges, Limoges, 1561.

Pierres dures, collections royales :
Aiguière en cristal de roche, milieu du XVIe s.











 

Coffre dit "d'Anne d'Autriche" - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

Coffre dit "d'Anne d'Autriche" - RMN-Grand Palais / Stéphane Maréchalle - musée du Louvre

L’art du filigrane :
Coffre dit "d'Anne d'Autriche", milieu du XVIIe s.









 

Armoire de André-Charles Boulle - Photo (C) RMN-Grand Palais / Jean-Gilles Berizzi - Musée du Louvre

Armoire de André-Charles Boulle - RMN-Grand Palais / Jean-Gilles Berizzi - Musée du Louvre

Mobilier royal au temps de Louis XIV :
Le plus célèbre ébéniste : André-Charles Boulle.
Armoire, attribuée à André-Charles Boulle.












 

Tenture de L'histoire du Roy, 7e pièce : l'Audience du Légat (29 juillet 1964) - Photo (C) RMN-Grand Palais / Daniel Arnaudet Musée du Louvre

Tenture de L'histoire du Roy, 7e pièce : l'Audience du Légat (29 juillet 1964) - RMN-Grand Palais / Daniel Arnaudet - Musée du Louvre

L'âge d'or de la tapisserie au XVIIe siècle : en 1662, Colbert, ministère de Louis XIV, fonde la manufacture des Gobelins, et deux ans plus tard, celle de Beauvais. Les meilleurs peintres parisiens participent à l'essor de la tapisserie française comme Simon Vouet ou Charles Le Brun.

L’exemple des Gobelins : Tenture de L'Histoire du roi : L'Audience du légat
Charles Le Brun pour le modèle, Mathieu le père pour le carton, Manufacture des Gobelins, Atelier de Lefebvre.

XVIIIème siècle

Le Rocaille

Saucière Duplessis (1756) - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Saucière Duplessis (1756) - RMN-Grand Palais / Jean-Gilles Berizzi - musée du Louvre

 

Paire de bras de lumière, attribuée à André-Charles Boulle (1642-1732), Paris, vers 1715-1720.

Porcelaine, arts de la table : « Saucière Duplessis », Manufacture de Vincennes, 1756, Porcelaine tendre.

Vase-gobelet « dauphin », 1755.

 

Décors intérieurs

Boiseries du salon de l’hôtel Talairac, vers 1790.

Un nouveau meuble : le secrétaire

Secrétaire à cylindre de Jean-Henri Riesener (1784) - Photo (C) RMN-Grand Palais / Martine Beck-Coppola - Musée du Louvre

Secrétaire à cylindre de Jean-Henri Riesener (1784) - RMN-Grand Palais / Martine Beck-Coppola - Musée du Louvre

Secrétaire à cylindre, un meuble de Jean-Henri Riesener pour Marie-Antoinette, vers 1768-1770.








 

Exotisme et lieux de pouvoir, goût néoclassique

Table à écrire à pupitre (1784) d'Adam Weisweiler, François Rémond - Photo (C) Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Thierry Ollivier

Table à écrire à pupitre (1784) d'Adam Weisweiler, François Rémond  - RMN-Grand Palais / Thierry Ollivier - Musée du Louvre

Adam Weisweiler, François Rémond, Table à écrire, 1784.

XIXe siècle

Mobilier empire

Serre-bijoux de l'impératrice Joséphine dit Grand Ecrin, François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter, Pierre-Philippe Thomire, d'après Charles Percier (1809) - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Serre-bijoux de l'impératrice Joséphine dit Grand Ecrin, François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter, Pierre-Philippe Thomire,
d'après Charles Percier (1809) - RMN-Grand Palais) / Jean-Gilles Berizzi - musée du Louvre

François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770–1841), d'après Charles Percier (1764–1838) et Antoine-Denis Chaudet (1763–1810) :
Serre-bijoux de l'Impératrice, 1809.










 

Mobilier de l'époque romantique

Table et fauteuil de toilette - Marie-Jeanne-Rosalie Desarnaud-Charpentier, d'après Nicolas-Henri Jacob (1819) - Photo (C) RMN-Grand Palais / Guy Vivien - Musée du Louvre

Table et fauteuil de toilette - Marie-Jeanne-Rosalie Desarnaud-Charpentier, d'après Nicolas-Henri Jacob (1819) - RMN-Grand Palais / Guy Vivien - Musée du Louvre

Redécouverte des styles du passé.

Nicolas-Henri Jacob, Table de toilette de la duchesse de Berry et son fauteuil, vers 1819.










 

Historicisme second empire

Vase "modèle à larmes" - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Jean Schormans - musée d'Orsay

Vase "modèle à larmes" - RMN-Grand Palais / Jean Schormans - musée d'Orsay

Influence de l'Orient (Japonisme) :
Vase "modèle à larmes".











 

Arts and crafts : aux origines de l'art nouveau

Paire de chaises par Welby Edward Pugin - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Paire de chaises par Welby Edward Pugin - RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski - musée d'Orsay

Edward Pugin Welby, Paire de chaises.










 

L’art nouveau

Banquette de fumoir par Hector Guimard (1897) - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Stéphane Maréchalle

Banquette de fumoir par Hector Guimard (1897) - RMN-Grand Palais / Stéphane Maréchalle - musée d'Orsay

Le plus grand créateur de la période :
Hector Guimard, Banquette de fumoir, provenant de la salle de billard de la propriété Roy aux Gérils (Loiret).












 

La Main aux algues et aux coquillages par Emile Gallé (1904) - Photo (C) Musée d'Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

La Main aux algues et aux coquillages par Émile Gallé - RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt - Musée d'Orsay

Le grand verrier de cette période
Émile Gallé, La Main aux algues et aux coquillages, 1904.











 

Vers le design industriel

Fauteuil par Charles Rennie Mackintosh (1897) - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Jean Schormans

Fauteuil par Charles Rennie Mackintosh - RMN-Grand Palais / Jean Schormans  - musée d'Orsay

Henry Van de Velde, Bureau de Dame.

Charles Rennie Mackintosh, Fauteuil, modèle créé en 1897 pour le salon de thé (114 Argyle Street, Glasgow).

XXème siècle

Art déco

Salle de bain Jeanne Lanvin par Armand Albert Rateau, (1924-25) - lartnouveauenfrance

Salle de bain Jeanne Lanvin par Armand Albert Rateau
lartnouveauenfrance

Armand Albert Rateau, Salle de bain de Jeanne Lanvin, vers 1924-1925







 

Ouverture à l'Orient

Charlotte Perriand, Chaise longue en bambou, Japon, 1941

Introduction du métal

Jean Prouvé, aménagements de la Cité Universitaire d’Antony (ameublement d’une cafétéria ainsi que de nombreuses chambres, création de la chaise Antony)

Le formica

Antoine Philippon (1930-1995) et Jacqueline Lecoq (née en 1932), MeubleTV, tourne-disque et bar, 1959

Christian Daninos, Fauteuil « Bulle », 1968

Les années 70, lieux de pouvoir

Pierre Paulin, Fumoir, Palais de l’Élysée, 1970.

Les années 90, lieux de pouvoir

Sylvain Dubuisson, Bureau « 1989 », modèle « Appartement » : bureau du ministre

Mobilier années 90

Marc Newson « Pod of Drawers », Création du modèle, 1987, Exemplaire n° 5 de la série limitée à dix exemplaires, 1999

Porcelaine contemporaine

Sylvain Dubuisson, Lampadaire « L », Manufacture Nationale de Sèvres, 1990

Un grand designer

Philippe Starck :

Le plastique

Helen Von Boch, Service à pique-nique « La Bomba », 2001

 

Evelyne Faivre-Martin et Charles Gaultier-Guibert, Historiens de l'art