Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une œuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Oeuvre

Oeuvre

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Voir plus Voir moins
  • Ressources accessibles aux déficients visuels Ressources accessibles aux déficients auditifs

390 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Théâtre-Lyrique »
  • Les pêcheurs de Perles de Georges Bizet

    Bizet n’avait pas 25 ans lorsqu’il créa Les Pêcheurs de perles dans l’institution alors la plus dynamique de la capitale, le Théâtre-Lyrique. Inspiré de La Vestale et de Norma, cet ambitieux drame d’amour offrait à Bizet un sujet oriental favorable à son inspiration. Sur l’île de Ceylan, entre ciel et mer, Leïla et Nadir tentent d’imposer la loi du cœur à un peuple que commandent des passions primitives....

  • Opéra Comique, un genre, une institution

    L’Opéra Comique est créé sous le règne de Louis XIV, en 1714. Il s’agit de l’une des plus anciennes institutions théâtrales et musicales de France. Par extension, on appelle « opéra-comique » le genre de spectacle représenté par l’Opéra Comique. « Comique » ne signifie pas que le rire est obligatoire mais que les morceaux chantés s’intègrent à du théâtre parlé. L’opéra-comique s’oppose donc à l’opéra, en...

  • L'Opéra Comique, un lieu, une histoire

    L’Opéra Comique est créé sous le règne de Louis XIV, en 1714. Il s’agit de l’une des plus anciennes institutions théâtrales et musicales de France. À partir de 1783, l’Opéra Comique présente ses saisons dans un théâtre qui a pris le nom d’un fameux auteur de livrets, Charles-Simon Favart. Par deux fois (1838, 1887), la Salle Favart brûle puis est reconstruite sur le même terrain. En 1898, la troisième sa...

  • Giuditta Pasta et le travestissement à l’opéra

    Ce dossier réalisé par le site "L'Histoire par l'image" présente la cantatrice italienne Giuditta Pasta qui joua des rôles masculins à l'opéra. Cette étude propose un contexte historique rappelant l'importance de Paris au XIXe s. où Giuditta Pasta fut acclamée comme la plus grande interprète de son temps. L'analyse d'une gravure, conservée à la Bnf, représentant Giuditta Pasta travesti en Ro...
  • Atys - Lully

    Tragédie en musique en un prologue et cinq actes de Jean Baptiste Lully. Poème de Philippe Quinault. Créé à Saint-Germain-en-Laye le 10 janvier 1676. Dès sa première, à la cour de Louis XIV comme le voulait l’usage, Atys fut surnommé « l’opéra du Roy ». On savait que le monarque, qui avait pris une part active à sa préparation, en fredonnait volontiers les airs. Atys se veut un pur divertissement mais ne...

  • Les voix ensevelies (l’art lyrique au début du XXe s.)

    Le 24 décembre 1907 dans les sous-sols du palais Garnier, une cérémonie marque le don par Alfred Clark, président de la compagnie française du Gramophone, de vingt-quatre disques présentés comme l’embryon d’un « musée de la voix ». Selon la volonté du donateur, les disques ont été extraits de leurs urnes cent ans plus tard et lus, pour la première fois, en 2008. Les enregistrements sont...
  • Platée de Jean-Philippe Rameau

    Jean-Philippe Rameau marque un jalon crucial dans la musique française, il révolutionne le langage de l’orchestre et conçoit parmi les plus grands chefs-d’œuvre lyriques de son siècle. Il débute à l’Opéra Comique. Au sommet de sa gloire et à l’occasion des noces du Dauphin, Rameau retrouva l’esprit burlesque dans son unique comédie, Platée, une satire mordante du genre lyrique où dieux et bêtes rivalisen...

  • La naissance du mythe du ténor

    Le personnage du ténor est ici illustré par une caricature de Gilbert-Louis Duprez, le plus célèbre ténor du XIXe siècle, dans le rôle de Guillaume Tell de Rossini en 1837. Cette image témoigne de tout le débat autour de l’expressivité romantique et illustre les excès passionnés des artistes, prêts à commettre toutes les erreurs techniques possibles à des fins esthétiques.
  • Lully – Loure pour les pêcheurs

    Créée en 1674, « Alceste » est une tragédie lyrique de J-B Lully et P. Quinault. Après des détails sur la création de l’œuvre, le texte de présentation explique ce qu’est la « loure ». Il décrit comment est composée celle d’« Alceste » et la situe dans le déroulement de la tragédie. Un guide d’écoute (accessible dans la marge de cette page) permet de voir simultanément u...
  • Joan Mitchell [archive]

    À l’occasion de l'exposition «elles@centrepompidou» (2009-2010), l’Ina et le Centre Pompidou, présentent des portraits d’artistes, une sélection d’œuvres majeures exposées dans le Musée et des archives audiovisuelles de l'Ina. Ces images poposent une visite dans l'atelier de l'artiste américaine Joan Mitchell. Elle parle de son travail, de ses choix de couleurs. Source : Ina / Centre...