Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une oeuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Ressources proposées par ...

Voir plus Voir moins
  • Ressources accessibles aux déficients visuels Ressources accessibles aux déficients auditifs

14 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Milet »
Trier par :
  • Millet : Offrande à Pan

    Le service éducatif du musée Fabre de Montpellier propose une analyse de "L'offrande à Pan" de Jean-François Millet, un tableau qui montre en quelque sorte un « Millet avant Millet ». (d'après http://museefabre.montpellier-agglo.com)
  • « Dessins de Jean-François Millet »

    La réunion en 2006 au musée d'Orsay d'une cinquantaine de dessins des collections permet de rendre compte de la complexité du travail de dessinateur de Jean-François Millet, dont le rôle fut capital dans l'évolution du dessin français au milieu du siècle. (www.musee-orsay.fr)
  • L'Angelus de Jean-François Millet

    L'Angélus de Millet : la classe paysanne, un sujet ordinaire, pour une œuvre extraordinaire ? Émotion ou révolution ? C'est ce que propose de nous faire découvrir le site Panorama de l'art de la Rmn-Grand Palais. (d'après www.panoramadelart.com/)
  • Le réalisme

    Le Musée d'Orsay propose une une série « Orsay en mouvements » tournée au sein des collections du musée. Cette courte vidéo présente le réalisme à travers notamment le tableau "Un enterrement à Ornans" (1849-1850) de Gustave Courbet.
  • L'école de Barbizon

    Le service éducatif du musée Fabre de Montpellier définit, dans ce document, l'école de Barbizon située en forêt de Fontainebleau. Barbizon devint pendant cinquante ans (1825-1875) le centre géographique et spirituel d’une colonie de peintres paysagistes désirant travailler « d’après nature ». Fuyant la civilisation urbaine et les débuts de l’industrialisation, ils considéraient la nat...
  • Le monde rural vu par les artistes du XIXe siècle, 1848-1914

    A un enracinement rural de la société qui perdure malgré l'industrialisation progressive de la France fait écho dans le domaine des arts une véritable passion pour les sujets ruraux. A la croisée de l'histoire, de l'histoire des arts, de la littérature, cette fiche de visite propose un parcours dans les collections du musée d'Orsay, de l'école de Barbizon à Van Gogh. (D'après www.musee-orsay.fr)
  • La ville-cellule (Ville et paysage 2/4)

    Le château Guillaume le Conquérant (Falaise) a réalisé un dossier en quatre chapitres questionnant les correspondances entre un site historique et les arts plastiques. Chaque chapitre comporte des commentaires enrichis d'une bibliographie, d'une iconographie et d'une cartographie. Celui-ci est consacré aux frontières de la ville et à ses rapports avec le territoire. (d'après www.chateau-guillaum...
    +16
  • Les peintres, le Salon, la critique, 1848-1870

    Cette fiche de visite réalisée par le musée d'Orsay présente le système des Beaux-Arts et ses institutions, comme le Salon, de 1848 à 1870, jusqu'à l'avènement de l'impressionnisme. Un travail centré sur un parcours de visite autour d'une douzaine d'oeuvres est ensuite proposé afin d'apprendre à regarder un tableau, d'en connaître le contexte, de comprendre que le goût est fonction d'éléme...
  • « L'album de famille : figures de l'intime »

    Le XIXe s. voit à la fois l'avènement de la photographie et le développement de la bourgeoisie. Un genre nouveau se développe alors : celui de l'album de famille. La collection photographique du musée d'Orsay en comprend d'exceptionnels, qui rassemblent des vues réalisées dans l'entourage d'artistes, voire par les artistes eux-mêmes, de Millet à Bonnard. (www.musee-orsay.fr)
  • « Jules Bastien-Lepage (1848-1884) »

    Mort à trente-six ans, en pleine gloire, cet élève de Cabanel a marqué la peinture naturaliste d'une emprunte indélébile. Zola voyait en lui «le petit-fils de Courbet et de Millet». Dès les années 1870, Bastien-Lepage a surtout réconcilié le réalisme paysan et la grande tradition, non sans éclairer sa palette et dynamiser ses cadrages à la manière du jeune impressionnisme. Le musée d'Ors...