Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une oeuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Ressources proposées par ...

4 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Le Prêteur et sa femme »
Trier par :
  • Le prêteur et sa femme

    Le Prêteur et sa femme - Le Changeur et sa femme Quentin Metsys (1466-1530) Tout cela ne parle-t-il que d’argent ? (Panorama de l'art)
  • Le Prêteur et sa femme, Quentin Metsys (1514)

    Conservé au Louvre, il s'agit là d'un tableau à contenu allégorique et moralisateur (signes de vanité, symboles chrétiens tels que la balance du Jugement dernier, dénonciation de l'avarice et exaltation de l'honnêteté) bien plus que documentaire et descriptif (évocation d'une réalité professionnelle de l'époque ou de la dévotion du temps) d'autant que les costumes, curieusement archaïsants...
  • Karl Lagerfeld

    Le site L'Europe des Cultures (INA) propose une grande fresque multimédia sur 50 ans de création artistique et de vie culturelle des 27 pays de l'Union Européenne. Ces images de 1979 nous proposent 1979 un portrait du styliste Karl Lagerfeld, le plus parisien des Allemands, qui vit à Paris depuis l'âge de 14 ans et exerce le métier de styliste dans une grande maison de prêt à porter. (Source : INA)
  • Femmes d'Alger dans leur appartement, Eugène Delacroix (Salon de 1834)

    C'est une scène de genre et d'histoire monumentale née de la sensation, intacte jusqu'à sa mort, d'un mode de vie pareil à l’antique et prêt de disparaître. Le voyage romantique, préféré au séjour classique en Italie, remet le maillon manquant à la Civilisation. L’attrait de l’Orient, indirectement ressenti à ses débuts, n’est rien comparé aux horizons que lui ouvre le vécu en dire...