Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une œuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Ressources proposées par ...

Voir plus Voir moins

13 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « La Divine Comédie »
  • Le manuscrit de l’Enfer de Dante

    Présentation vidéo du chef d’œuvre de la littérature italienne, la Divine Comédie de Dante Alighieri (1265-1321) et d’un superbe manuscrit illustré conservé à la Bibliothèque nationale de France. Ce manuscrit au décor raffiné offre une vision de l’Enfer expressive et symbolique. 
  • Mal du siècle et révolution romantique

    Le site "L'Histoire par l'image" propose une analyse de "Dante et Virgile" d'Eugène Delacroix. L’oeuvre reflète l’état d’âme général qu’inspirent à l’époque la fin de la période libérale de la Restauration et les revers de la Révolution et de l’Empire. Une animation vidéo accompagne l'étude. (d'après www.histoire-image.fr)
  • Divina Tragedia, Paul Chenavard (Entre 1865 et 1869)

    Le musée d'Orsay présente une immense toile de Paul Chenavard, "Divina Tragedia". Au Salon de 1869, le tableau se heurte alors à l'incompréhension de la critique et du public. On le juge trop complexe, noyé dans les références et les idées que le peintre souhaite exprimer. Dans "L'art philosophique", Baudelaire exprime de manière particulièrement virulente la réaction de rejet que peut provoqu...
  • La porte de l'Enfer d'Auguste Rodin

    Ce site vous propose d’explorer La Porte de l’Enfer, le grand chef-d’œuvre pour lequel Rodin a créé plus de 250 groupes et figures, parmi lesquels se trouvent certaines de ses compositions les plus célèbres : Le Penseur, Ugolin et ses enfants, Fugit Amor… La Porte se révéla un véritable répertoire de formes, dans lequel il puisa durant tout le reste de sa carrière pour créer de nouvell...
  • Mort de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta, Alexandre Cabanel (1870)

    Le musée d'Orsay présente la "Mort de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta", oeuvre d'Alexandre Cabanel, l'un des principaux représentants d'un académisme apprécié sous le Second empire. Pourtant, le tableau ne fait pas l'unanimité lorsqu'il est présenté au Salon de 1870. Objet de critiques et de caricatures, on lui reprocha notamment l'attitude "déplaisante" de Paolo et le caractère thé...
  • Ugolin de Jean-Baptiste Carpeaux

    Le musée d'Orsay présente une sculpture de Jean-Baptiste Carpeaux, "Ugolin". Carpeaux s'inspire du chant XXXIII de la "Divine Comédie" de Dante, qui relate la rencontre aux Enfers de l'écrivain, conduit par Virgile, avec Ugolino della Gherardesca. Carpeaux réalise ce groupe sculpté de 1857 à 1861 en dépassant les limites fixées à son séjour à la villa Médicis. Un bibliographie dans la notice...
  • La Porte de l'Enfer d'Auguste Rodin : de l'expression à l'abstraction.

    Première vidéo d'une série de deux, directement accessible sur le site du producteur "Canal éducatif à la demande", consacrée à l'analyse de l'oeuvre "la Porte de l'Enfer" d'Auguste Rodin. Celle-ci occupa la majeure partie de la vie créative du sculpteur et est composée de deux versions distinctes ; une première située à Paris, fondue à partir d'un modèle de 1889 et une seconde, à Meudon, ...
  • La Porte de l'Enfer, Auguste Rodin

    La Porte de l'Enfer d'Auguste Rodin : l’œuvre d’une vie ? Un réservoir de formes ? (Panorama de l'art)
  • Le corps et l'expression des émotions - Théâtralité

    Cette fiche thématique du musée des Beaux-arts d'Angers propose la confrontation de deux oeuvres représentant l'intérêt des artistes du début du XIXème siècle pour une nouvelle sensibilité, qui s'appuie sur le langage du corps : "Pablo et Francesca" de Jean-Auguste Dominique Ingres et "La mort de Priam ou La Dernière Nuit de Troie" de Pierre-Narcisse Guérin. (d'après http://musee.angers.fr)
  • Rodin et Charles Baudelaire

    Rodin n’a jamais rencontré Charles Baudelaire (1821-1867). Il est cependant certain que la poésie de Baudelaire l’a précocement et profondément inspiré : son influence se fait sentir dès 1880 avec la mise en œuvre de la Porte de l’Enfer, et jusqu’aux dessins représentant des couples saphiques à partir de la seconde moitié des années 1890.