Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une oeuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Ressources proposées par ...

Voir plus Voir moins
  • Ressources accessibles aux déficients visuels Ressources accessibles aux déficients auditifs

4 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Impératrice Eugénie »
Trier par :
  • L’Impératrice Eugénie entourée des dames de sa cour

    L’Impératrice Eugénie entourée des dames de sa cour par Franz Xavier Winterhalter (1805-1873) : Entre témoignage historique et vision idéalisée.

  • Marseille en vue : le Palais du Pharo

    Quel meilleur point de vue que le Pharo pour observer la ville de Marseille ? Ce mini-carnet propose un circuit court, des temps d’observation du paysage avec différents niveaux, des temps de jeux et bien sûr, des informations ! Partez à la découverte de l’histoire de Marseille mais aussi de celle du Palais du Pharo et de son parc.
  • Napoléon III et l’impératrice Eugénie. Leurs portraits d’apparat par F.-X. Winterhalter

    Le Centre National des arts plastiques choisit, chaque mois, de mettre en valeur une œuvre de ses collections. Ici, le CNAP propose une fiche sur les portraits d’apparat de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie. Des originaux disparus mais restés célèbres et passés à la postérité grâce aux nombreuses copies réalisées à l’époque, tel est le sort qu’ont connu les deux portraits ...
  • Le rappel des glaneuses, Jules Breton (1859)

    Le musée d'Orsay présente "Le rappel des glaneuses" de Jules Breton. Avec ce tableau, le peintre représente une scène banale de la vie paysanne à Courrières, son village d'origine en Artois. Présenté au Salon en 1859, l'oeuvre connaît un très grand succès et attire même l'attention de l'impératrice Eugénie. (D'après www.musee-orsay.fr)