Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une oeuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Voir plus Voir moins

Ressources proposées par ...

Voir plus Voir moins
  • Ressources accessibles aux déficients visuels Ressources accessibles aux déficients auditifs

49 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Gustave Courbet »
Trier par :
  • Gustave Courbet : La rencontre

    Ce document réalisé par le service éducatif du musée Fabre de Montpellier analyse le tableau de Gustave Courbet intitulé "La rencontre", tableau emblématique de la collection Bruyas, qui immortalise l’arrivée de Courbet à Montpellier, où il se rend en mai 1854 sur l’invitation de son ami. (d'après http://museefabre.montpellier-agglo.com)
  • Gustave Courbet : Les baigneuses

    Ce document réalisé par le service éducatif du musée Fabre de Montpellier analyse le tableau de Gustave Courbet intitulé "Les baigneuses". (d'après http://museefabre.montpellier-agglo.com)
  • Gustave Courbet : L'homme à la pipe

    Ce document réalisé par le service éducatif du musée Fabre de Montpellier analyse le tableau intitulé "l'homme à la pipe", autoportrait de Gustave Courbet. (d'après http://museefabre.montpellier-agglo.com)
  • Autoportrait ou l’homme au chien, Gustave Courbet

    Le Musée de Pontarlier propose une vidéo sur un tableau du peintre d’origine franc-comtoise, Gustave Courbet. Ce tableau, peint au début des années 1840, montre la maîtrise de l'artiste alors âgé de 23 ans et qui se réclame encore du mouvement romantique.
  • Le ruisseau noir, Gustave Courbet (1865)

    Le musée d'Orsay présente "Le ruisseau noir" par Gustave Courbet. Ce site, appelé le Puits-Noir, est un haut-lieu de la géographie intime de l'artiste. Lorsqu'à l'Exposition universelle de 1855, il présente "Le ruisseau du Puits-Noir, vallée de la Loue" (Washington D.C., National Gallery of Art), la toile lui apporte son premier vrai succès en tant que paysagiste. (D'après www.musee-orsay.fr)
  • Gustave Courbet : Le bord de mer à Palavas

    Ce document réalisé par le service éducatif du musée Fabre de Montpellier analyse le tableau de Gustave Courbet intitulé "Le bord de mer à Palavas". (d'après http://museefabre.montpellier-agglo.com)
  • L'Après-dînée à Ornans, de Gustave Courbet

    L'Après-dînée à Ornans, de Gustave Courbet : Pourquoi un si grand tableau pour une scène si banale ? En quoi L’Après-dînée à Ornans constitue-t-il le premier manifeste du réalisme ? Panorama de l'Art - RMN
  • Portrait de Champfleury, Gustave Courbet (1855)

    Le musée d'Orsay présente le "Portrait de Champfleury" par Gustave Courbet. Jules-François-Félix Husson (1821-1889), romancier et critique d'art plus connu sous le pseudonyme de "Champfleury", est l'un des premiers défenseurs de l'artiste. (D'après www.musee-orsay.fr)
  • Gustave Courbet : Portrait de Charles Baudelaire

    Ce document réalisé par le service éducatif du musée Fabre de Montpellier analyse le portrait de Charles Baudelaire par Gustave Courbet. Il revient également sur l'historique de ce tableau ainsi que sur la relation d'amitié "orageuse" qu'entretenaient le poète et le peintre. (d'après http://museefabre.montpellier-agglo.com)
  • Femme nue au chien, Gustave Courbet (Vers 1861-1862)

    Le musée d'Orsay présente "Femme nue au chien" de Gustave Courbet. Bien que la toile porte la date de 1868, année de sa première exposition publique, elle a sans doute été peinte vers 1861-1862. Le modèle serait en effet Léontine Renaude, maîtresse du peintre à l'époque. Une bibliographie, placée en "Notice détaillée" complète cette présentation. (D'après www.musee-orsay.fr)