Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une oeuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Ressources proposées par ...

9 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Grand Trianon »
Trier par :
  • Napoléon 1er à Trianon

    Lorsque Napoléon devient empereur, il hérite des châteaux des rois de France. Lors d'une visite de Versailles en 1805, il est séduit par le domaine de Trianon pourtant endommagé par la Révolution française. Napoléon décide de le restaurer puis de le remeubler. Ce dossier, agrémenté d'une chronologie et d'une grammaire du style Empire, est particulièrement destiné aux élèves du primaire. (D...
  • Commode forme tombeau - commode Mazarine

    Commode forme tombeau - Commode Mazarine par André-Charles Boulle (1642-1732). Quels liens entre le bureau et la commode ? (Panorama de l'art)
  • Exposition Marie-Antoinette : Conférences, Présentation de l'exposition

    Ce lien (cliquer sur piste 1) vous permet d'écouter le cycle de conférences organisé à l'occasion de l'exposition "Marie-Antoinette" qui a eu lieu en 2008 aux Galeries nationales du Grand Palais. Cette exposition avait pour ambition première de montrer les rapports de la souveraine avec le monde des arts. La première piste d'écoute concerne la présentation de l'exposition, sa genèse, ses partis ...
  • La galerie des Carrosses

    Située dans la Grande Écurie du château de Versailles, la galerie des Carrosses se visite dans un écrin rénové et permet la découverte d’une collection d’exception, composée de carrosses, chaises à porteurs et traineaux. Ces véhicules historiques de grande facture artistique et technique ont été utilisés au service de la mise en scène du pouvoir royal, impérial et présidentiel. Le ch...
  • La restauration de la Chapelle Royale

    Dernier grand chantier de Louis XIV, véritable testament spirituel du Roi Soleil, la Chapelle royale est, avec la galerie des Glaces, l’un des fleurons du château de Versailles. Annoncés officiellement en 1682, les travaux ne débuteront qu’en 1699 et prendront fin en 1710. Depuis l’automne 2017, La Chapelle royale est la plus grande entreprise de restauration de l'histoire du Château de Versai...
  • La salle du Sacre du musée de l'Histoire de France à Versailles

    C’est dans l’ancienne grande salle des Gardes que Louis-Philippe fit installer les plus grands tableaux de son musée d’Histoire de France : deux œuvres de David, "Le sacre de Napoléon, le 2 décembre 1804", et "Le serment fait à l’Empereur par l’armée après la distribution des aigles, le 5 décembre 1804". Ils devaient faire partie d’une suite sur les grands moments des cérémonies du ...
  • Le musée de l'Histoire de France à Versailles

    Le musée de l’Histoire de France, créé et installé par le roi Louis-Philippe au château de Versailles, à partir de 1833, est l’un des plus importants musées d’histoire nationale au monde. Constitué d’un ensemble de grands espaces chronologiques et thématiques, il présente aujourd’hui des peintures et sculptures qui illustrent les grands événements et les grandes figures de l’hist...
  • La salle des États généraux du musée de l'Histoire de France à Versailles

    Louis-Philippe consacra cette salle aux représentations des réunions des États généraux et autres assemblées convoquées par le roi, qui ont émaillé l’histoire de France. Il voulait rappeler que, depuis les temps les plus anciens, en vertu du lien très étroit qui unissait la monarchie française et son peuple, les plus grandes décisions de l’histoire du royaume étaient prises par l’un e...
  • L’ébauche du Serment du Jeu de paume

    En 1789, Jacques-Louis David a quarante-et-un ans. Prix de Rome en 1774, il a connu son premier grand succès en 1785 avec le Serment des Horaces (musée du Louvre). Lui qui n’a pas assisté au serment du Jeu de Paume reconnaît dans cet épisode révolutionnaire un événement digne des héros antiques. Près de dix mois après le 20 juin 1789, il commence à travailler à un monumental tableau du Ser...