Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une oeuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Aire géographique

Aire géographique (voir la carte des pays)

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Voir plus Voir moins
  • Ressources accessibles aux déficients visuels Ressources accessibles aux déficients auditifs

47 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Franche-Comt�� »
Trier par :
  • Faïences et faïenceries françaises Du XVIIe au XXe siècle

    La collection de faïences du Musée de Pontarlier est essentiellement constituée du legs de Jean-Louis-Eugène Willemot, en 1889. Président à la cour d’appel de Besançon et du Conseil Général de Haute-Saône, Willemot, grand collectionneur, donne au musée 200 pièces, essentiellement du XVIIIe siècle. Cette collection est représentative de l’engouement nouveau au XIXe siècle pour les céra...
  • Vierge libératrice de Pontarlier

    Le musée de Pontarlier propose une vidéo sur le tableau de Vierge libératrice de Pontarlier. Né à Salins en 1639, le thème de la Vierge Libératrice, triomphatrice des armes, protectrice des villes en temps de guerre et garante de la paix, est assez répandu en Franche-Comté. ( D'après http://www.ville-pontarlier.fr)
  • Le triptyque de Châtillon-sur-Chalaronne

    Le Centre National des arts plastiques choisit, chaque mois, de mettre en valeur une œuvre de ses collections. Ici, le CNAP propose une fiche sur l’œuvre la plus ancienne du fonds : le triptyque de Châtillon-sur-Chalaronne. Par le biais d’un achat effectué par l’Etat en 1893, le Fonds national d’art contemporain a porté sur ses registres d’inventaire une œuvre anonyme du début du XVIe si...
  • L’animal dans la peinture comtoise, du XIXe au XXIe siècle

    Le musée de Pontarlier propose un dossier pédagogique à l'occasion de l'exposition sur l'art animalier en Franche-Comté. Soixante œuvres de trente-deux artistes différents sont mises en scène selon un parcours thématique de cinq sections : le rapport de l’artiste à l’animal ; morts ou vifs: la chasse puis la nature morte ; la force du cheval et le pastoralisme des vaches. ( D'après http:/...
  • Églises et temples en bassins industriels : Belfort-Héricourt-Montbéliard (Franche-Comté) (1944-2008)

    Cet article de la revue "In Situ: Revue des patrimoines" est une étude sur les les lieux de culte - catholiques et luthériens - construits dans les bassins industriels français entre 1950 et 1968. Il ne faudrait pas réduire pas la France aux églises de villages ou de centres-villes anciens, car les bassins industriels apportent eux aussi une contribution originale au patrimoine architectural contemp...
  • Les ouvrages de l’enceinte de Besançon

    La ville d'art et d'histoire de Besançon propose un dossier sur les ouvrages de l’enceinte urbaine de l’époque de Vauban au début du XIXe siècle. Vauban a exploité au mieux les caractéristiques de défense naturelle que présente le site de Besançon, avec la citadelle, pièce maîtresse de l’ensemble sur la partie la plus étroite et la plus élevée. Au XIXe siècle, les progrès constants...
  • Laissez-vous conter « Le pôle universitaire des Portes du Jura »

    Ce livret d’accompagnement à la visite, réalisé par le Pays d’Art et d’Histoire du Pays de Montbéliard et le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) du Doubs présente le site, le programme, la procédure de concours, le choix de l’architecte (Carlos Jullian de la Fuente), le parti architectural et urbain, les références culturelles et aborde la maîtrise d’...
  • Le site gallo-romain de Mandeure

    L'Inrap propose un reportage vidéo ainsi qu'une visite virtuelle consacrés au site gallo-romain de Mandeure (Doubs). Dans l'Antiquité, Epomanduodurum, l'actuel village de Mandeure, était considérée comme la seconde ville du pays Séquane après la capitale de cité, Vesontio (Besançon). Cette agglomération, qui s'étendait sur plus de 180 hectares, était dotée d'un ensemble architectural reflé...
  • Guide pour la mise en valeur du patrimoine bâti. La ville de Morteau (Doubs)

    Ce dossier sur la ville de Morteau, créé par le CAUE du Doubs en partenariat avec la DRAC et le Conseil Général, aborde la protection des bâtiments ordinaires d’une ville, ceux qui lui donnent son identité et dessinent son paysage urbain –marqué à Morteau par l’incendie de 1865. S’appuyant sur la description illustrée des courants et des styles architecturaux, des matériaux présents à...
  • Les fortifications de Besançon

    La ville d'art et d'histoire de Besançon propose un dossier sur l’évolution de l’enceinte urbaine et de la ceinture fortifiée de Besançon de l'antiquité à nos jours. La construction de la Citadelle par Vauban au XVIIe siècle fait de la ville un bastion défensif face aux contrées germaniques. (D'après http://www.besancon.fr/)