Recherchez un mot clé Réduire le contenu

Rechercher une œuvre, un mouvement artistique, un thème, une date...

Affinez votre recherche Réduire le contenu

Filtres

Créateur

Créateur

Voir plus Voir moins
Discipline artistique

Discipline artistique

Voir plus Voir moins
Datation

Datation

Voir plus Voir moins
École/Mouvement

École/Mouvement

Voir plus Voir moins
Sujet et thèmes

Sujet et thèmes

Voir plus Voir moins
Autres critères

Autres critères

Localisation des oeuvres (France) (Voir la carte des régions/départements)

Ressources proposées par ...

Voir plus Voir moins

8 Ressources

Dernières ressources ajoutées
Votre recherche (effacer) : « Cadavre »
  • Surréalisme - Voulez-vous un dessin ?

    Voulez-vous un dessin ? 2 minutes pour tout savoir de l'art moderne et contemporain par le Centre Pompidou.C'est dans le Manifeste du surréalisme (1924)qu'André Breton établit l'écriture automatique comme seul principe créateur. La notion de "hasard" titille le processus créatif... de Max Ernst à Salvador Dali, les surréalistes s'amusent de leurs cadavres exquis. (sous-titres en anglais et franç...
  • La révolution surréaliste - L'automatisme

    La découverte de l’automatisme verbal constitue l’acte de naissance du surréalisme. A travers ce dossier du Centre Pompidou, on s’arrêtera sur des écrits, dessins ou tableaux qui sont autant d’exemples de cette pratique féconde qu’est l’automatisme psychique et qui permet le jaillissement de l'inconscient.
  • Portrait postmortem d'une femme âgée, anonyme

    Le musée d'Orsay présente un portrait photographique postmorterm. Jusqu'alors, pour conserver le souvenir d'un proche décédé, les seuls recours étaient le masque mortuaire et le portrait peint, réservés aux milieux fortunés. Le daguerréotype permet la diffusion plus large du portrait postmortem. Trois vues de cette femme ont été réalisées pour former un triptyque et sont consultables. Une b...
    +6
  • Exposition Gustave Courbet : Conférences, Le Réalisme selon la photographie

    Ce lien (cliquer sur piste 4) vous permet d'écouter le cycle de conférences organisé à l'occasion de l'exposition "Gustave Courbet" qui a eu lieu en 2007 aux Galeries nationales du Grand Palais. La quatrième piste d'écoute explore les rapports entre réalisme et photographie. Le commentaire est assuré par Jérôme Thélot, professeur de littérature française à l’Université de Lyon III. Les o...
    +20
  • « La Commune photographiée »

    Reportages pris sur le vif, vues terribles d'un Paris incendié, portraits judiciaires ou reconstitutions anticommunardes, les images de la Commune permettent d'appréhender cette période dans sa complexité. Le musée d'Orsay présente le premier grand événement de l'histoire de France à faire l'objet d'un traitement photographique d'envergure, la Commune, à l'instar de la guerre de Sécession aux ...
    +9
  • Luis Bunuel - Un chien andalou - L'âge d'or

    Le fonds du Musée national d’art moderne compte au nombre de ses œuvres pratiquement tous les films réputés surréalistes, et notamment les deux premiers films de Luis Buñuel, Un chien andalou et L’Âge d’or, deux chefs-d’œuvre incontestés et reconnus du surréalisme et du cinéma. L'objectif de ce dossier est de les rendre accessibles aux élèves et de voir comment les trois techniques d...
  • Maison Jacques-Prévert - livret d'accompagnement

    La Maison Jacques-Prévert d'Omonville-la-petite propose aux enseignants un livret d'accompagnement à la visite. Ce dossier comporte une biographie détaillée de Jacques Prévert ainsi une réflexion sur le style et les principaux thèmes de son oeuvre. Il propose en outre de nombreuses informations sur les collages exposés dans la maison.

  • Scène du Déluge, Anne-Louis Girodet

    Le site Panorama de l'art de la Rmn-Grand Palais présente une toile de très grand format du peintre Girodet. Dans ce tableau, cinq membres d’une même famille luttent désespérément contre les éléments. Leurs chances de survie ne dépendent que de l’homme qui monte sur les rochers et s’accroche à un arbre mort sur le point de céder. Son visage n’est plus qu’un masque grimaçant de doule...